Rio de Janeiro

Rio de Janeiro, la capitale du soleil, de la plage, du bikini….

Nous attendions cette étape avec impatience !

Nous nous posons à 21h00, sous une pluie battante(!). Cela va durer toute la nuit, et même le lendemain 🙁

Bien décidés à ne pas nous laisser abattre, nous prendrons tout de même notre petit déjeuner dehors, sous la pluie ( mais protégés par une pergola ! ) Nos hôtes ont tout fait pour être agréable, et nous ont tout amené dehors. Trop gentils 🙂 .Bises spéciale à Silvia et toute sa famille.

pergola

 

 

 

 

 

 

Puis, dès la fin de la pluie, nous partons visiter la ville.

Néanmoins, certaines précautions s’imposent : ici, la criminalité est omniprésente, et très violente. Les touristes n’échappent pas à la règle. Donc, nous laissons les objets de valeur à la maison, y compris l’appareil photo. Nous ferons les photos avec l’iphone.

 

Par ailleurs, nous prenons les transports en commun, et la, c’est l’enfer : la ville est un gros bouchon permanent. Nous mettons parfois trois heures pour aller voir quelque chose ( et autant au retour). Evidemment, à ce train là, nous n’arrivons pas à voir tout ce que nous voulions. Nous allons donc nous limiter au principal.

De plus, les chauffeurs de bus conduisent tous comme des malades ! Ici, il faut plus sauter du bus que descendre, et tenir debout ( car ils sont bondés en plus) devient une gageure.

Allez, courage, on y va !

 

Au programme, le pain de sucre, évidemment :

pain de sucre

 

 

 

 

 

 

 

 

elo et amo

Derrière, le grand croissant de la plage de Copacabana.

 

Le lendemain, il fait beau ( enfin). Nous en profitons pour aller voir le Christ, car situé à 700 m de hauteur, il ne faut pas de couverture nuageuse.

Il faut bien le reconnaître, c’est impressionnant. La vue sur la ville est superbe, et la statue est particulièrement réussie.

IMG_0589

 

Voici pour la partie historique.

Passons maintenant à la partie farniente : nous nous sentons obligés de tester soigneusement les plages  mythiques, et nous commençons par Copacabana.

Première constatation:  ici, le string de bain est de rigueur pour les femmes. Au début, cela surprend, puis on s’y fait ( très bien, vraiment).

Je vous met juste ici les photos très générales des plages. Pour les autres photos, ce sera à demander en direct 🙂

copacabana1

 

amaury

copacabana

 

plageIl n’y a pas de discussion possible, les plages de Rio sont bien les plages enchanteresses espérées. Nous en avons bien profité, afin de bien nous imprégner de la culture locale. C’est le temple des corps bronzés et de la drague.

 

Par contre, des millions de persones vivent encore dans les favelas ( les bidonvilles locaux), et le traffic de drogue est très présent. Il y a peu ( moins d’un an), les gangs se tiraient encore dessus de part et d’autre de la voie rapide qui traverse Rio . Notre chauffeur de taxi nous raconte cela de manière décontractée, cela fait partie de la vie normale ici.

Etape donc contrastée, mais très plaisante. Nous repartons de Rio en ayant une idée un peu plus juste de ce paradis, certes plaisant, mais aussi très compliqué au quotidien.

 

 

2 réponses sur “Rio de Janeiro”

Les commentaires sont fermés.